Faut-il aller retirer son argent le 7 Décembre ?

Le 8 octobre dernier, Eric Cantona faisait un petit buzz sur la toile avec la vidéo d’une interview accordée à Presse Océan dans laquelle il conseillait aux gens, plutot que de manifester, d’aller retirer en masse leur argent à la banque. Depuis, certains l’ont pris au mot et ont lancé un mouvement de “bank run” qui aura lieu le 7 Décembre prochain. Près de 30 000 personnes ont rejoint le mouvement sur Facebook en France (d’autres pays ont suivi).

Pour ceux qui l’auraient ratée, voici la vidéo :

Alors, que penser de cette idée ? Pour ma part, je dois admettre que cette idée me séduit plutôt car elle touche au cœur du problème : la création monétaire avec un mode d’action assez efficace et potentiellement spectaculaire.

Toucher là où ça fait mal : la monnaie

J’en parlais déjà il y a plusieurs mois : notre système a confié aux banques commerciales le monopole de la création monétaire suite à l’article 104 du traité de Maastricht qui interdit aux États de s’endetter directement auprès de leur banque centrale, les obligeant ainsi à l’endetter auprès des banques commerciales (qui prennent leur marge au passage). La dette nationale qui pèse sur nous est donc en partie surchargée d’un intérêt illégitime.

Mais il y a pire : le système de de réserve fractionnaire. C’est un mécanisme qui permet aux banques de prêter de l’argent qu’elles n’ont pas en considérant que les remboursements futurs des crédits sont certains. C’est le mécanisme de l’argent dette : les banques créent de la monnaie en permanence via leur effet de levier sur les dépôts.

Le problème ? Cet article de internetActu l’explique mieux que moi:

(…) si les banquiers créent plus de 90 % de l’argent en circulation dans le monde, qui crée l’argent supplémentaire dont nous avons besoin pour leur payer les intérêts ? Le montant de ce qui est remboursé (prêt plus intérêts) est souvent plus du double de ce qui a été prêté… Bien au-delà de l’inflation.Il n’existe que deux solutions :

  • Soit un pourcentage des emprunteurs – correspondant à l’argent supplémentaire des intérêts – ne dispose pas d’assez d’argent pour payer sa dette. Les banquiers saisissent alors leurs biens et une part toujours croissante des biens matériels passent aux banquiers [9] ;
  • Soit les banquiers doivent créer toujours plus d’argent afin qu’il y ait de l’argent supplémentaire pour rembourser les dettes plus les intérêts. Mais ce faisant, ils créent de nouveaux prêts qui nécessiteront de nouvelles créations de monnaie pour en payer les intérêts, et ainsi de suite.

Nous sommes donc pris dans une boule de neige à endettement dont les conséquences sont l’inflation, mais surtout la création d’une rente de situation plus qu’avantageuse pour les banques qui sont au cœur du système. Nous sommes ainsi tous à genoux des banques, car si elles font faillite, nous faisons tous faillite avec elle. Situation absurde, y compris aux yeux de certains libéraux (les vrais, pas les capitalistes planificateurs).

Alors oui, Cantona tout comme Thierry Crouzet ont raison : les français ont manifesté pour rien ! Car la monnaie est LE vrai problème auxquels les citoyens et les politiques devraient s’intéresser. Mais combien sont-ils à le faire ?

Désobéir au système…

Par ailleurs, le mode d’action proposé par Eric Cantona me plait car il vise à désobéir à la logique du système qui veut que nous placions gentiment notre argent auprès des banques. Elles nous rendent dociles en agitant quelques carottes à 2 ou 3 % de taux d’intérêts et nous entubent par derrière en endettant massivement tout le monde. En faisant le contraire, nous perturbons l’équilibre du système. C’est donc pour moi une forme de désobéissance civile moderne.

La logique certes est implacable (et ce n’est d’ailleurs pas anodin que certains prennent le soin de dénoncer l’initiative), mais soyons honnête : je ne pense pas que le mouvement sera assez important pour provoquer un effondrement du système, ni que cela soit souhaitable (car on peut encore sortir du traquenard par d’autres moyens : le système monétaire à dividende universel). Si quelques agences bancaires manquent de liquidités (sachant qu’ils sont prévenus…), ce sera déjà pas mal.

… pour en sortir

Néanmoins, parce que le mouvement est lancé et maintenant très médiatisé, nous n’avons plus le choix : les médias nous attendent au tournant ! S’il n’y a personne au portillon mercredi prochain : ils nous dé-crédibiliseront sans sourciller, confortant ainsi le statu quo.

Par son statut de célébrité, Eric Cantona nous a offert une chance incroyable : celle de médiatiser des rouages d’un système totalement méconnus du grand public. C’est une occasion unique à ne pas manquer.

L’important n’est donc pas, à mes yeux, de créer une banqueroute, mais d’envoyer un signal d’alarme. Montrer que l’on aura été nombreux à faire un geste contestataire, à défier nos banques respectives, à leur rappeler qu’elles n’existent que par nous.

Oui, j’irai à ma banque mercredi prochain

Pour toutes ces raisons, j’irai retirer tout l’argent que je peux au distributeur de billet le 7 décembre prochain. (si nous voulons pousser le concept, nous devrions même y aller la veille pour simuler un mouvement de panique anticipatrice ! 😉 ). Et j’espère que j’y ferai la queue même s’il fait froid :) .

Mais se contenter de cela serait inutile, c’est pourquoi j’ai également décidé de changer de banque d’ici un ou 2 mois (je déménage prochainement) pour souscrire au Crédit coopératif (ou autre… des conseils ?).

C’est le minimum que nous puissions faire pour créer un débat public sur la question et forcer les politiques à y réfléchir. Car contrairement à ce que dit Madame Lagarde : nous ne sommes peut être pas tous “économistes”, mais  ce qu’on fait de notre argent nous concerne tout autant qu’elle. Et d’ailleurs, puisqu’elle se revendique économiste, elle ferait bien de trouver des solutions à ce pays en faillite. Parce que ça commence à chauffer sérieusement !

Et vous, que faites vous mercredi prochain ?

— — —

Notes :

Je trouve le communiqué de presse du mouvement très sensé et clairvoyant. Lisez-le ! —> www.bankrun2010.com

Eric Cantona a annoncé qu’il ira à sa banque le 7 Décembre.

Retrouvez une sélection des articles traitant du sujet sur le pearltree bankrun 2010

Crédit image : CC Lee Jordan

3 commentaires

  • Et j’invite tous les blogueurs/twitters/facebookers à le faire et le dire haut et fort. Il me semble que c’est au moins aussi important que la somme qu’on va effectivement retirer. Il faut surtout que ça se sache.

  • toto

    ben félicitation

  • danielle

    Je n’étais pas du tout au courant de cette interview d’Éric Cantona. Merci de partager ces informations sur le blog. J’aimerais bien joindre cette page Facebook, également.