Open-Bar à Francfort

La BCE a offert ce matin sa deuxième tournée de liquidités : 529,5 milliards d’euros ont été deversés dans les comptes de 800 banques européennes, au tarif plus que préférentiel de 1%, remboursable dans trois ans. Autant dire de l’argent gratuit.

Ces montant s’ajoutent aux 489 milliards d’euros alloués en décembre dernier, et font donc passer les prêts de la BCE au delà de la barre des 1000 milliards d’euros. Ils s’ajoutent aussi à d’autres opérations à plus court terme ainsi que des prêts en dollars.

Bref, le super Mario de la finance ouvre les vannes. Enfin, pour les privilégiés de banquiers bien sûr. Vous autres pauvres citoyens continuerez de payer cher le moindre découvert, les financement en trésorerie de votre PME, ou encore votre prêt étudiant !!

Un banquier doit payer 1% d’intérêt. Un Etat 3%. Une boite du CAC 40 s’en tirera à 4% Vous, vous devrez payer 5, 6 ou 8%, car vous représentez un “risque” plus important. Le risque de quoi ? Au fond, le risque d’être… un être humain.

Répétez après moi : c’est le système monétaire qui accroit les inégalités !