Un revenu de base pour tous? Quand la réalité dépasse l’utopie

Dans ce papier écrit pour Basta!, je passe en revue un certain nombre d’expérimentations locales de revenu de base. Canada, Brésil, Etats-Unis, Namibie, là où le revenu de base a été testé, des résultats surprenants ont été trouvés.

L’exemple du village de Otvijero en Namibie est certainement le plus connu, mais d’autres expériences comme celle de Dauphin au Canada, sont également riches d’enseignements. Cette dernière est importante car elle fut menée sur toute une ville (et pas seulement une partie de ses habitants) et car le Canada est un pays “développé”, ce qui rend l’analyse plus pertinente par rapport à la France :

Outre que cette expérience a permis d’observer un effet très modéré sur la baisse du temps de travail (de 1 à 9 % maximum selon le type de personne), en analysant les archives des hôpitaux locaux, Forget a ainsi constaté une baisse des hospitalisations, notamment en raison d’une réduction des cas de maladies psychologiques, ainsi que des accidents et des blessures. De même, en épluchant les archives des écoles, la sociologue s’est rendue compte que les enfants des familles de Dauphin étaient plus enclins à poursuivre leurs études au delà du 10e degré (lycée).

Lire l’article original ici. Une version plus longue est également disponible sur mon blog.

This post is also available in: Anglais