Tous candidats pour 2012 !

L’ONG Colibris (de Pierre Rabhi notamment) lance cette semaine la campagne “Tous candidats en 2012″, une très bonne opération qui mérite que je prenne le temps de la relayer. Cette initiative permet à chacun de s’inscrire sur le site de la campagne et de se déclarer candidat à l’élection présidentielle de 2012. Une candidature fictive bien sûr, mais le message lui, ne l’est certainement pas.

A l’invitation de Emmapomcom, j’ai eu la chance de participer à la conférence de presse du lancement de la campagne jeudi dernier, et j’en sais donc un peu plus sur l’origine et les objectifs de cette campagne.

Le principe de départ est de rejeter cette idée selon laquelle l’homme providentiel existerait, c’est à dire qu’il suffirait de voter pour l’alternance politique pour que nous basculions dans un monde meilleur. Dès que ce principe est compris, il est évident que c’est à chacun d’être acteur du changement qu’il souhaite voir, et que par conséquent, nous sommes tous les “candidats au changement”.

Objectifs de la campagne

Le premier objectif de cette campagne, c’est de permettre aux “soucieux du monde” de s’identifier, de se compter. « Il se pourrait que nous soyons beaucoup plus nombreux que nous le pensons à espérer autre chose », espère tout haut Cyril Dion.

L’autre objectif, c’est de profiter de l’événement électoral pour faire parler des solutions que nous connaissons déjà. Car il y en a ! Eco-agriculture, scénario Négawatt… il y a beaucoup d’exemples d’alternatives qui n’attendent que d’être généralisées.

Enfin, le troisième objectif serait de « construire l’imaginaire d’un avenir meilleur » grâce aux contributions de chacun, et rendre ainsi palpable les principes et caractéristiques phares du monde de demain. Car imaginer ce monde, c’est déjà un peu le faire exister…

Oui, je suis candidat

J’aime beaucoup l’idée de cette campagne car il est évident que cette élection présidentielle ne nous mène nulle part d’autre que vers une grande médiocrité, un débat biaisé et de fausses solutions. Pire, cette élection entretient l’illusoire espoir que la politique peut résoudre les problèmes, alors que les problèmes que nous observons aujourd’hui sont aussi en grande partie liée à nos propres comportements et attentes. Tous les espoirs que cette élection canalise ne seront que plus déçus encore.

C’est pour cela que je martèle depuis plus d’un an sur ce blog : pour changer le monde, commençons par nous changer nous-même !

J’avais moi même suggéré le vote blanc massif comme mode de contestation de cette illégitime système électoral, mais plus que jamais, tous les moyens seront bons pour “hacker” cette élection. L’important, c’est de refuser de jouer avec leurs règles biaisées, et exiger vraiment autre chose, un nouveau système qui permettrait à tous d’être vraiment acteur et bâtisseur du modèle de société que nous voulons voir.

Seule la convergence des consciences peut changer le monde !

Comme déjà 1600 autres personnes, j’ai donc moi-même fait ma candidature officielle. N’ayez pas peur : faites de même !

4 commentaires