3 vidéos à voir pour comprendre la dette, les banques et la monnaie

Voici trois excellentes vidéos pour compléter mes deux derniers articles sur la monnaie, les banques, et la dette.

La première, il s’agit d’une vidéo très pédagogique résumant très rapidement les implications du système de  création monétaire par le crédit et le lien avec la dette publique. C’est une vidéo idéale pour introduire le sujet.

Pour aller plus loin, les deux vidéos suivantes sont également incontournables. Elles sont issues d’une conférence de Ben Dyson, président fondateur du mouvement Positive Money en Angleterre (dont le site web est une ressource de très bonne qualité sur le sujet). Dans la première partie, il démonte magistralement tous les vices du système monétaire actuel, puis dans la seconde partie, il explique les pistes pour changer de système. (c’est en anglais, mais il y a les sous-titres, cliquer sur CC en bas à droite du player).

9 commentaires

  • MICHEL

    Il manque un élément qui vient déclencher la crise de la dette: c’est la titrisation des créances bancaires, qui est une destruction monétaire anticipée et irréversible.
    A méditer
    D. MICHEL

  • Pingback: Nationaliser les banques : à quoi bon ? | Tête de Quenelle !

  • J’ai lu ce commentaire-ci sur youtube, dont le point de vue s’oppose latéralement à la vidéo :

    “Si les états sont tous sur endettés c’est que les politiques irresponsables et incapables de proposer des budget équilibré utilisent la dette pour payer des dépenses courante.

    L’emprunt ne devrait être utilisé que pour financer des investissement à savoir des dépenses publiques valorisable et créatrices de valeur dans le futur.”

    Enfin, si les banques centrales prêtaient de l’argent aux états avec un taux zéro, cela voudra dire que les états ne paieraient pas les sommes réellement pretés du fait de l’inflation :

    avec une inflation à 2% par an : en 50ans la valeur de la monnaie à été divisée par 2.

    c’est cela la reforme de 73, que les prêt à l”état ne soient pas artificiellement minimiser grâce à l’inflation.”

    Qui est dans le faux, qui est dans le vrai ? L’état emprunterait trop ? Si l’état emprunterait à taux 0%, il ne payerait pas les sommes réellement prêtés ?

    • @Inso : il y a du vrai dans ce commentaire, mais aussi des omissions.

      Bien sûr que l’Etat s’est trop endetté. Mais la majorité de son endettement est justement lié à son impossibilité de monétiser sa dette via sa banque centrale. Aujourd’hui 80% du déficit est composé des seuls remboursement des intérêts de la dette. Donc l’endettement serait clairement moindre sans la loi de 1973.

      Après, il ne faut pas rêver non plus, l’inflation aurait été vraisemblablement un peu plus forte, car les politiciens auraient pu plus facilement financer des politiques publiques inefficaces, non créatrices de nouvelles richesses. Mais il faut bien garder à l’esprit que la première cause de l’inflation est une hausse de la demande sans hausse de l’offre de production. Donc toute création monétaire (que ce soit par le crédit ou par la banque centrale n’est pas nécessairement inflationniste non plus.

      Il faut aussi garder à l’esprit que les banques commerciales créent aussi de l’inflation par l’émission de crédit et les bulles qu’elle créent notamment sur l’immobilier (dont le prix ne rentre pas dans le calcul de l’inflation….)

      Refaire l’histoire est difficile, mais pour moi il y a un véritable problème que soulève la question de la loi de 1973, c’est le fait que la dette profite avant tout aux banques et aux riches épargnants qui touchent via les intérêts des rentes sans prendre aucun risque. Soit la dette est risquée auquel cas l’intérêt est justifié mais les investisseurs doivent essuyer des pertes si nécessaires (par un défaut) soit la dette n’est pas risquée auquel cas l’intérêt doit être maintenu très bas par un contrôle du taux d’intérêt ou par intervention de la banque centrale.

      En fait, la dette institutionnalise le fait que plus on a de l’argent, plus on en gagne, ce qui me semble être une des causes majeures de l’accaparement des richesses par une minorité. C’est pourquoi il me semble préférable d’aller vers un système où la masse monétaire croit de manière permanente, afin de limiter l’endettement et de faire “fondre” la monnaie détenue par chacun (sachant que les plus riches y perdent). Le meilleur système serait bien sûr le dividende universel, c’est à dire la répartition de la création monétaire entre tous les citoyens par un revenu universel.

  • Merci bien pour ces éclaircissements, qui confirment ce que j’avais cru comprendre.

    J’essaye de diffuser toutes ces infos au maximum. Dans le monde actuel, c’est extrêmement important que le citoyen puisse comprendre comment fonctionne son économie… C’est même incroyable que tout ceci soit ignoré lors des débats publics…

  • Tétef

    Je conseille aussi celle-ci :

  • Pingback: Comprendre la crise et la dette - Pearltrees

  • Pingback: Crise & Dette by aso876 - Pearltrees

  • Pingback: Dettes | Pearltrees